Trek en liberté dans la méouge (5 jours et 4 nuits)

Un pont entre alpes du sud et Provence, entre Hautes-Alpes et Drôme

Parcourir la vallée de la Méouge à pied, c’est se tenir à la croisée des massifs préalpins. Au loin, les massifs des Écrins et

du Dévoluy dressent fièrement leurs sommets en travers de l’horizon ; tout près, la lavande, les pins sylvestres et les parois calcaires sentent bon le Sud.... le tout dans une vallée hors des sentiers battus, complètement à l'écart des grandes manœuvres touristiques.

un pont entre nostalgie du passé et espoir d'un avenir radieux

Dans les petits villages isolés de la Méouge, il se joue à la fois une mélodie d’antan et une merveilleuse musique de changement.

Tout au long du parcours, vous dormirez et vous restaurerez chez des hôtes engagés dans une transition

écologique et solidaire concrète, qui mettent un point d’honneur à transcrire dans leur accueil ce à quoi ils croient :

économie circulaire, alimentation de qualité et locale, rapport de proximité avec la nature.

Un pont entre vous et le monde sauvage des baronnies provençales

Sorti des villages, parcourir la Méouge à pied c’est aussi être au contact d'un monde sauvage omniprésent dans cette vallée

au cœur du Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales. Vous entendrez quantité d'oiseaux et peut-être

croiserez-vous chevreuils, chamois, vautours, circaètes… voire, pour les plus chanceux, le loup.

Une expérience unique pour (presque) tous les niveaux de randonneurs

Être en forme et avoir une petite expérience de la randonnée est nécessaire pour entreprendre ce trek en liberté dans la Méouge, mais nul besoin d'être un randonneur chevronné pour y prendre plaisir. Cela dit, les nombreux passages en crête, les panoramas époustouflants et l'ambiance souvent sauvage satisferont également les habitués de trek en montagne. C'est donc une formidable opportunité, aussi bien pour se mettre au trek que pour profiter de l'avant ou de l'après saison de trek dans les Alpes !

Sur la montagne de Chabre. Izon Nature : hébergements et table d'hôtes insolites et écoresponsables dans la Drôme Provençale, trek dans la Méouge

Le principe du trek en liberté Dans la Méouge

Vous randonnez léger avec l'option transport des bagages

Vous ne portez que vos affaires de randonnée pour la journée (coupe-vent, pique-nique, crème solaire, etc.).

Nous nous chargeons de transporter le reste de vos affaires à votre étape du soir (ou vous les portez et c'est moins cher...).

Vous randonnez confortablement

Tous les soirs vous faites étape dans un hébergement local, en chambre ou en hébergement insolite et en pension complète. Nous nous occupons de connaître les disponibilités des différents hébergements, mais c'est vous qui les réservez avant le départ. Une fois arrivés, vous ne vous occupez de rien et disposez d'un maximum de temps pour profiter des lieux et échanger avec vos hôtes !

Vous randonnez à votre rythme

Vous n'avez pas de guide mais un roadbook (carnet de voyage) détaillé pour mener votre trek en autonomie. Cartes, indications précises pour suivre l'itinéraire, temps de marche, quelques précis sur les environnements naturel et culturel de la Méouge…

tout ce dont vous aurez besoin pour profiter de votre trek sera dans le roadbook !

Vous randonnez quand vous voulez

Enfin presque… ce trek est idéal à entreprendre entre mi-avril et début juillet, et entre fin août et fin octobre. L'hiver, les crêtes peuvent être enneigées ; au cœur de l'été, les températures sont dissuasives. Sur ces deux périodes, privilégiez les randonnées à la journée ou en étoile ! L'itinéraire suivant me semble le plus beau et le plus complet pour découvrir la Méouge, mais il est tout à fait possible de partir sur des treks de 2, 3 ou 4 jours. La date de départ sera soumise aux disponibilités des différents hébergements.


L'itinéraire jour par jour

Jour 1 : Barret-sur-Méouge

Départ depuis le beau petit village d'Antonaves qui domine la vallée du Buëch. Vous vous y êtes rendus par vos propres moyens, ou possibilité d'un transfert depuis la gare SNCF de Laragne Montéglin (en supplément). Pendant une bonne partie de la journée, vous suivez un chemin en balcon au cœur des sublimes gorges de la Méouge, site classé Natura 2000 pour son incroyable diversité naturelle. Dans la matinée, première baignade possible dans un cadre exceptionnel, sous le vieux pont médiéval ou près de la cascade. Sortis des gorges, vous passez par le joli hameau de Saint-Pierre-Avez. Un petit kilomètre avant Barret, vous croisez de nouveau la Méouge pour une dernière baignade. Selon les disponibilités, accueil bon enfant sur le site de la Ferme de l'Ubac ou par les membres de l’Ecoloc de Barret, association engagée qui promeut les produits biologiques et locaux, le compostage, l’économie circulaire, l’éducation à l’environnement… en bref, que du concret pour faire de la Méouge et de ses environs un laboratoire de la transition écologique et solidaire !

 

3h30 de marche 

Dénivelé + 350 ; dénivelé - 350

Gîte d'étape, hébergement insolite ou dortoir privatif ; pension complète

Jour 2 : Izon-la-Bruisse

Ce matin, vous montez à travers la forêt de pins vers la Montagne de Chabre, longue dorsale calcaire séparant la vallée de la Méouge à celle du Céans. Une fois posé le pied sur la crête, le panorama éclabousse de toute sa splendeur : Ventoux à l’Ouest, Montagne de Lure au Sud, massifs des Monges, de l’Estrop et de la Blanche à l’Est, Ecrins et Dévoluy au Nord… et l’immensité des crêtes sauvages et des vallées agricoles de la Drôme provençale à vos pieds ! Vous êtes sur un véritable pont suspendu entre Provence et Alpes du Sud. Vous posez votre sac à Izon-la-Bruisse, micro localité hors du temps avec sa mairie minuscule, son clocher sans église et ses quelques hébergements insolites perchés à 1040 m d’altitude. Le ruisseau sauvage, uniquement accessible à pied et qui coule à 15 minutes d'Izon, invite les amoureux de nature à venir se détendre sous sa cascade et ses petites vasques, entre roche et pin. Le soir, il n’est pas rare de voir patrouiller un blaireau ou un renard près d'Izon Nature ; ainsi que d’entendre l’aboiement du chevreuil. Sans barrières et avec une nature omniprésente tout autour, l’ambiance à Izon rappelle celle des refuges de montagne… le parfum de la Provence en prime.

 

Entre 4h30 et 5h30 de marche, selon la variante choisie sur les crêtes de Chabre

Dénivelé + 800 ; dénivelé - 400

Gîte d'étape ou hébergement insolite ; pension complète

Jour 3 : Izon-la-Bruisse ou Eygalayes

A coup sûr, vous n’aurez pas envie de quitter cet endroit magique encerclé par les champs de lavande biologique, la lande de genêts et les parois rocheuses calcaires… Ça tombe bien, vous avez l’occasion d’y rester une journée entière pour partir explorer à pied ses environs, non moins magiques. Le sommet de la montagne de Chamouse, culminant à 1530 m, offre un panorama encore plus étendu que celui des crêtes de Chabre. La randonnée pour y parvenir passe par de belles formations géologiques marneuses et une fois encore, par des crêtes « sans vis à vis » ! Avec un peu de chance, vous pourrez observer vautours, aigles et autres chamois qui habitent les lieux. Selon les disponibilités, vous restez une nuit de plus dans le cadre enchanteur d'Izon-la-Bruisse, ou vous descendez vers Eygalayes pour rejoindre la Ferme d'hôtes du Casage... dans un cadre non moins enchanteur !

 

4 ou 5 h de marche

Dénivelé + 600 ; dénivelé - 600 ou -800

Gîte d'étape ou hébergement insolite ; pension complète 

Jour 4 : Les Damias

La journée est un petit peu longue si vous partez d'Izon-la-Bruisse, mais possibilité de l’écourter de 4 km grâce à un court transfert en voiture après le petit-déjeuner (à vous de voir). Vous gagnez le fond de vallée de la Méouge et traversez les beaux villages de Eygalayes et de Lachau. L’ambiance est moins sauvage aujourd’hui, mais quel plaisir de vagabonder à travers les champs, les pâturages et les forêts de ce coin authentique de notre belle vieille France ! Après Eourres, vous continuez votre chemin jusqu’au hameau des Damias, rénové petit à petit, depuis les années 80, par des passionnées de la vallée. Au beau milieu de la nature, les Damias accueille les visiteurs soucieux de s’inscrire dans une véritable démarche écologique. Le maraîchage et le verger pourvoient aux besoins des habitants et de la table d’hôtes ; les fleurs par milliers égaient femmes et hommes et attirent les pollinisateurs ; les poules, brebis, ânes et chevaux vivent en paix aux Damias.

 

5h30 de marche depuis Eygalayes

Dénivelé + 800 ; dénivelé - 700

Gîte d'étape ou hébergement insolite ; pension complète

Jour 5 : Antonaves

Une journée entre terre et ciel vous attend, le long des crêtes qui caractérisent les baronnies provençales. Tout au long de la journée vous arpentez de petits sommets débonnaires, d’où vous pouvez retracer du regard vos 4 dernières journées de marche. La Méouge s’ouvre à vous comme un grand livre ouvert dans lequel monde sauvage et monde humain cohabitent bien mieux que dans l’immense majorité du territoire français. Pour finir en beauté vous traversez de sublimes forêts de hêtres et de pins sylvestre ; puis vous descendez vers Antonaves par la montagne de Saint-Cyr, belvédère incontournable qui lie vallée du Buëch et vallée de la Méouge. La boucle est bouclée : vous retrouvez votre véhicule, ou transfert vers la gare SNCF de Laragne Montéglin (en supplément).

 

5 h de marche

Dénivelé + 850 ; dénivelé - 1200


Pour plus d'informations et pour les tarifs