La philosophie qui anime izon nature

Izon Nature, c'est notre envie à nous, Justine et Maxime, de poser nos sacs à dos après de belles années de voyage pour faire partager nos folles expériences, ainsi que notre vision du monde où humanité et nature cohabitent en bonne intelligence.

un lieu pas comme les autres

Izon Nature, c'est avant tout Izon-la-Bruisse, petite localité pittoresque de la Drôme provençale. Perchée à 1040 m d'altitude en pleine nature, avec son clocher sans église, sa mairie de poche et ses dix habitants étalés sur des kilomètres carrés dans la montagne provençale, Izon est un OVNI bienvenu dans la France du XXIème siècle. Comme perdue le long d'une petite route que presque plus personne n'emprunte, Izon a pourtant connu ses heures historiques. En 1944, tout près d'Izon Nature, une section du Maquis du Ventoux fut arrêtée par les troupes allemandes, puis emmenée pour être fusillée. Heureusement, de nos jours, plus de drames humains… la nature a repris ses droits dans tout ce qu'elle a de plus beau.

 

Parce que Izon Nature, c'est surtout la possibilité de s'immerger dans l'un des coins les plus sauvages de France. Au cœur du Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales, à 12 km du premier gros village et à 3/4 h de route de la première ville, Izon ne peut pas être plus à l'écart du tumulte moderne. Tout autour, ce ne sont que landes de genêts qui colorent la montagne de jaune à la fin du printemps, forêts de pins sylvestre à l'écorce saumon, parois calcaires abruptes coiffées de larges crêtes d'où le panorama s'étend jusqu'au Mont Ventoux et aux Alpes. Seules les quelques étendues de lavande qui embrasent au début de l'été les pentes autour d'Izon rappellent aux visiteurs que les agriculteurs n'ont pas encore totalement déserté les lieux.

 

Izon Nature, c'est donc la formidable conjugaison d'un petit village historique oublié et d'une nature libre qui ne connaît plus de barrière. Blaireaux, renards, chevreuils, vautours et autres rapaces manifestent régulièrement leur présence à Izon Nature. Ils sont toujours les bienvenus dans ce que nous voulons comme un espace de liberté, autant pour l'humain que pour les mondes végétal et animal.


Qui sommes-nous ? Justine et Maxime

Originaires de la région de Grenoble et de Normandie, grands voyageurs à pied depuis nos 25 ans, nous avons choisi de faire de cette belle et vieille bâtisse dans le village perdu d'Izon-la-Bruisse la vitrine de notre vision de la nature. Plus qu'un « simple » projet de chambres d'hôtes, Izon Nature veut promouvoir une attention particulière au monde vivant et s'inscrire dans une démarche de tourisme réellement écologique, responsable et local.

 

Bien que nous ayons beaucoup voyagé ces dernières années, nous l'avons toujours fait dans le souci de respecter du mieux possible les milieux humains et naturels que nous traversions. Nos jambes et nos sacs à dos nous ont donc menés notamment sur les chemins du Népal, d’Éthiopie, du Kenya, de l'Afrique du Sud et des États-Unis… sans oublier ceux de France ! En 2018, nous avons traversé dans sa quasi-intégralité le Népal d'Ouest en Est en suivant la chaîne himalayenne, en autonomie, sans transfert motorisé, sans porteurs et en près de quatre mois de marche. En 2020, rebelote : une traversée de la France à pied en près de trois mois, sur le même principe, de Hendaye à Menton et en passant par un petit village que nous ne connaissions pas à l'époque : Izon-la-Bruisse !

 

Justine se consacre désormais corps et âme à son métier de psychiatre hospitalier à Laragne-Montéglin, mais compte bien se dégager du temps pour poser plus d'une pierre à l'édifice d'Izon Nature. 

Maxime, après un master professionnel en tourisme international et des expériences comme aide-gardien de refuge en montagne et assistant-guide dans les Alpes du Sud, puis comme guide en Namibie pour des randonneurs français, prend maintenant plaisir à poser son sac quelques mois dans l'année pour faire profiter à travers Izon Nature de son expérience dans le tourisme d'aventure.


Pourquoi Izon Nature ?

Nous en sommes tous deux convaincus, c'est l'indifférence aux animaux et aux plantes sauvages qui mène notre société vers de graves périls écologiques et sociaux. Si on leur prêtait de nouveau attention, si on leur restituait leur véritable valeur, jamais nous ne pourrions détruire à ce point nos écosystèmes. La transition vers une société plus respectueuse de l'environnement (et donc de l'Homme) passe, entre autres, par une prise de conscience de la familiarité et de nos interdépendances avec les vivants de toute sorte qui composent nos paysages. 

Quoi de mieux pour faire un premier pas vers cette reconnaissance que de vivre quelques jours au sein d'un espace naturel et humain où le sauvage vit à sa guise, aidé en cela par une bibliothèque qui fourmille de livres naturalistes, d'essais, de magazines, de revues… qui redonnent toute leur place aux interactions avec le monde sauvage ? Nous aimerions que notre lieu d'accueil permette aux invités de réinvestir un rapport sensible avec le monde des oiseaux, des insectes, des plantes sauvages, etc.


pour une approche vraiment écoresponsable

Une approche touristique responsable et écologique se doit d'être cohérente pour être pertinente (l'inverse marche aussi!). A Izon Nature, pas de cabanes XXL dans les arbres ou de jacuzzi qui supposent une grosse consommation de bois, d'eau et d'électricité. Ici, l'approche de la nature ne se conçoit pas au détriment des ressources locales ou mondiales. Toutefois, grâce à des choix raisonnés et une bonne dose d'implication personnelle, il n'est pas question de rogner sur le confort d'une bonne nuit en chambre d'hôtes.

La plupart des matelas sont reconditionnés mais comme neufs ; la plupart des couettes et draps sont fabriqués à base de produits naturels, voire biologiques pour certains d'entre eux ; la plupart du mobilier vient de la récup' ou de construction faites maison ; des toilettes sèches sont disponibles à l'extérieur ; l'eau (contrôlée) descend directement de la montagne ; la lumière dans les hébergements à l'extérieur de la maison est dispensée par des lampes rechargeables au solaire ; la rénovation de la caravane et la fabrication du wigwam sont peu dévoreuses en matériaux ; les produits cuisinés sont pour la très grande majorité locaux et/ou biologiques ; les artisans impliqués dans la rénovation sont tous du coin… et de plus nous participons à rénover une bâtisse vieille de 200 ans. Ne reste plus qu'à faire venir le train à Izon, mais ce n'est pas de notre ressort (et le terrain est trop escarpé!). 

 

Des points seront bien sûr à améliorer dans les années à venir, mais c'est une bonne base pour proposer un projet dans un esprit de responsabilité écologique.


Nos autres sites internet

Je suis également guide en Namibie, pour des treks et des safaris dans le désert (d'où la chambre Namibie !). En 2018, j'ai publié un guide sur la faune, la flore et les paysages namibiens... retrouvez ce livre et pleins de photos de ce pays magique sur www.guide-namibie.com

Sur mon site www.max-de-nature.fr , je mets en avant des zestes de nature, de culture et de voyage pour une plongée à travers la beauté du monde. A travers mes articles et retours de voyage, je parle d'un nouveau rapport au monde, d'un contact plus sensible avec le monde vivant... autrement dit d'une écologie plus enthousiasmante, nourrie de relations riches avec le monde vivant ! Sur ce site, retrouvez également le récit de notre traversée de la France à pied de Hendaye à Menton, de juillet à octobre 2020

En 2018, avec ma compagne Justine, nous avons (presque) traversé à pied le Népal d'Ouest en Est, le long de la chaîne himalayenne (d'où la chambre Himalaya!). Sur traverseedunepal.jimdofree.com , vous pourrez suivre le récit et visionner les nombreuses photos de cette aventure haut perchée !